9 février 2016 : MCL est coparrainér un colloque public sur la politique linguistique et des langues autochtones du Canada au Collège Glendon

LES IMPLICATIONS DE LA COMMISSION SUR LA VÉRITÉ ET DE LA RÉCONCILIATION (CVR) DU CANADA, LA POLITIQUE LINGUISTIQUE À RESPONSABILITÉ DES UNIVERSITÉS ET DES ÉTABLISSEMENTS L’ÉGARD DES LANGUES AUTOCHTONES DU CANADA ET LA D’ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRES. 

Manoir Glendon, Collège universitaire Glendon, Université York, 2275, avenue Bayview

le 9 février 2016 de 10h00 à 17h30

Le comité organisateur: Maya Chacaby, Amos Key Jr., Ian Martin et Jean Michel Montsion (qui enseignent ou ont enseigné à Glendon les sujets suivants: Anishinaabemowin, Cayuga, la politique linguistique autochtone comparative aux Amériques et la politique linguistique canadienne et comparative) ainsi que deux organismes commanditaires provenant du Collège universitaire Glendon, soit la Maitrise en affaires publiques et internationales (MAPI) et le Centre de recherche sur le contact des langues et des cultures (CRCLC), vous invitent à participer à ce colloque.

Le rapport de la CVR offre une opportunité historique pour tous ceux et celles intéressé-es par l’avenir des langues autochtones au Canada. Il s’agit d’un bon moment pour s’exprimer, échanger avec d’autres et vous faire entendre auprès de divers décideurs, tant autochtones que non-autochtones. Le rapport requiert la prise d’actions concrètes relatives aux droits autochtones et plus spécifiquement aux droits linguistiques, incluant notamment des recommandations quant au développement d’une loi sur les langues autochtones, d’un commissaire aux langues autochtones et du rôle des établissements postsecondaires dans la création de programmes de langues autochtones. 

Ce colloque permettra à divers experts autochtones et non-autochtones venant de l’Ontario, de l’Ouest, du Québec, du Canada atlantique et du Nord de participer à une discussion sur le rapport de la CVR en examinant plus particulièrement la politique linguistique et le rôle des institutions postsecondaires.Le colloque débutera par une cérémonie menée par un-e aîné-e et inclura des discussions plénières, des tables-rondes et un atelier afin d’élaborer les prochaines étapes et de créer certains engagements, incluant une Déclaration.

Ce colloque a pour but (1) de disséminer la prise d’action de la Commission à la communauté de Glendon, celle de York et autre, (2) de mobiliser un soutien dans la région de Toronto et ailleurs, (3) de créer des collaborations avec de partenaires de partout au Canada, et (4) de façonner une marche à suivre via la création d’une Déclaration.

L'exposition 'Parler à la façon des Inuits' du Musée canadien des langues sera présentée lors du colloque.