24 octobre - Lancement & Vernissage de l'exposition « Spectres de coolies »

Lancement & Réception

Lancement & Vernissage de l'exposition « Spectres de coolies »

Jeudi, 24 october 24th, 2019, 18h30-20h30

« Spectres de coolies » présentée du 24 octobre - 5 novembre, 2019

Artiste : Amar Wahab

Bien que de nombreuses recherches aient été menées sur les systèmes de main-d’œuvre fondés sur l’esclavage, rares sont celles traitant de la main-d’œuvre en servitude dans les colonies antillaises. L’exposition Spectres de Coolies vise à s’insérer dans ce silence assourdissant. Elle réunit des images et des installations présentées dans la monographie Disciplining Coolies: An Archival Footprint of Trinidad 1846 (Peter Lang Publishers, 2019). L’ouvrage porte un regard critique sur la violence du système britannique de servitude –expérience impliquant des travailleurs indiens à contrat ou trafiqués peu après l’abolition de l’esclavage– dans les Antilles au 19 e siècle et présente une analyse des transcriptions d’une enquête britannique (en 1846, la première année de ce régime de main-d’œuvre) sur la torture, la misère et la mort des travailleurs indiens en servitude, nommés « coolies » dans le langage colonial officiel. L’exposition s’articule autour de la question suivante : comment repenser de façon créative la présence et la voix des fantômes dans l’archive de coolies ? Elle propose une « ethnographie d’archives » pour alimenter la réflexion sur les coolies comme travailleurs en transit (ou migrants en travail forcé) et sur l’(in)visibilité des présences occultées dans les dossiers officiels. Dans ce langage visuel des morts, le « coolie » est une figure fantomale qui rôde dans l’histoire et à ses marges et dont la présence perturbatrice incarne un fétichisme stratégique des relations de pouvoir (post)coloniales. L’exposition présente ainsi le « monde fantomatique » de la servitude comme une contre-archive de la migration de main-d’œuvre qui, par son langage, hante le savoir officiel.

Page de l'événement Facebook